Qu'est-ce qu'une montre automatique ?

Le domaine des garde-temps mécaniques peut se diviser en deux grandes sous-catégories : les montres automatiques et manuelles. Cette différence s'explique par le type de calibre qui alimente la montre. Le mouvement mécanique se remonte tout seul dans une montre automatique lorsque celle-ci est portée. Le rotor de remontage ne nécessite que peu de mouvement : taper sur un clavier au bureau, prendre le métro, ou toute autre tâche quotidienne produit assez d'énergie pour alimenter la montre grâce aux mouvements de son propriétaire. C'est pourquoi ce type de montre est appelé « à remontage automatique ».

Fonctionnement

Comment fonctionnent les montres automatiques ?

Une montre automatique est alimentée par un calibre mécanique équipé d'un rotor de remontage. Le rotor est la partie lestée du calibre, en général placé sur le dessus, qui génère l'énergie nécessaire au fonctionnement de la montre. Les mouvements du propriétaire de la montre entraînent les balancements d'avant en arrière du rotor de remontage. Cette énergie est d'abord transférée au ressort moteur qui se visse et emmagasine l'énergie, créant ainsi une réserve de marche. Cette énergie est alors lentement libérée, animant le mécanisme de la montre. La direction dans laquelle le rotor se déplace n'a pas d'importance, car les calibres automatiques de NOMOS Glashütte disposent d'un rotor de remontage bidirectionnel. Cela signifie que le rotor de remontage génèrera de l'énergie quels que soient les mouvements effectués par le poignet. Qu'il se balance vers la gauche ou la droite, un rotor de remontage bidirectionnel génèrera de l'énergie pour la montre qu'il alimente. A contrario, un rotor de remontage unidirectionnel ne génèrera de l'énergie qu'avec un mouvement dans une certaine direction. Même si ce type de rotor se balance également d'avant en arrière, une seule direction alimentera la réserve de marche de la montre.

Trouver une montre : dénicher la montre automatique parfaite pour vous

Trouvez la montre automatique parfaite en ligne avec notre outil Trouver une montre. Vous pourrez rapidement et facilement filtrer nos modèles selon vos goûts. Forme, taille, couleur – et bien plus. Cliquez pour trouver vos montres de prédilection.

Y a-t-il une différence entre les montres automatiques et les montres mécaniques ?

Oui. Le terme « automatique » désigne la façon dont le calibre est remonté, tandis que « mécanique » désigne la façon dont le calibre est fabriqué. Si le calibre est mécanique, tous ses composants sont assemblés par un horloger spécialisé. Une montre mécanique ne dispose pas de pile ou de pièces électroniques. Mais il existe deux sortes de calibre mécanique : à remontage automatique ou à remontage manuel. Ces termes spécifient la façon dont le calibre mécanique est alimenté : que ce soit par un rotor de remontage générant de l'énergie à partir des mouvements du propriétaire de la montre, ou par le remontage manuel de la montre par le propriétaire à l'aide de la couronne. Pour résumer : toutes les montres automatiques sont mécaniques, mais toutes les montres mécaniques ne sont pas automatiques.

Les montres à remontage manuel, par exemple, doivent être régulièrement remontées par le propriétaire, généralement en tournant la couronne. Cette action manuelle a la même fonction que le rotor de remontage se balançant dans une montre automatique, à savoir visser le ressort moteur afin d'augmenter la réserve de marche.

Quelle est la différence entre une montre automatique et une montre à quartz ?

Pour faire court : le mouvement qui se trouve à l'intérieur. Comme son nom le suggère, une montre à quartz possède un mouvement à quartz alimenté par une pile. Ce type de mouvement est alimenté par une pile fournissant un courant électrique à travers le quartz, entraînant des impulsions. Ces oscillations sont comptées électroniquement et, après un certain nombre d'entre elles – généralement 32 768 – le moteur avance d'une position. Pourquoi le quartz ? Parce que c'est un matériau peu onéreux qui crée une fréquence constante, offrant ainsi une mesure du temps précise.

De leur côté, les montres automatiques ne possèdent pas de pile – puisqu'elles sont alimentées par l'énergie emmagasinée et générée par les mouvements du poignet de leur propriétaire. Il n'y a pas meilleure énergie renouvelable ! Au lieu de changer de pile d'oxyde d'argent tous les deux ans, des révisions ponctuelles effectuées par un horloger spécialisé sont tout ce dont vous avez besoin. De plus, contrairement à la plupart des montres à quartz, chaque pièce d'une montre mécanique peut être réparée. Ces montres sont donc un produit des plus durables, puisqu'une montre automatique bien entretenue fonctionnera toute votre vie, et plus longtemps encore. En revanche, l'électronique dans une montre à quartz ne peut souvent pas être réparée : si la montre est cassée, elle doit simplement être remplacée.

Est-il possible de remonter manuellement une montre automatique ?

Oui, tout à fait ! Si votre montre automatique n'a pas été portée depuis quelques jours, elle aura probablement besoin de quelques tours de couronne pour fonctionner à nouveau. Porter ensuite la montre au poignet fera le reste, puisque le rotor de remontage prendra alors le relais. Contrairement au calibre manuel, vous ne sentirez pas de point notable de résistance en remontant manuellement une montre disposant d'un calibre automatique. Mais rassurez-vous : il n'y a quasiment aucun risque de trop visser le ressort moteur si vous n'utilisez que la couronne pour remonter votre montre. Si vous voulez que votre montre automatique soit tout le temps complètement remontée même lorsque vous ne la portez pas, nous vous recommandons d'investir dans un remontoir de montre. Un remontoir peut être programmé pour simuler les mouvements de votre poignet en attendant que vous la portiez.

Combien de temps une montre automatique peut être laissée sans être portée ?

Une montre automatique peut rester longtemps sans être portée. En fait, aussi longtemps qu'elle est entreposée dans un endroit sûr – à l'abri de l'humidité et du soleil – elle sera comme neuve la prochaine fois que vous déciderez de la porter à nouveau. La réserve de marche peut être remplie lorsque la montre est de nouveau au poignet. Si vous ne la portez pas pendant plus d'un an, il est conseillé de vérifier l'étanchéité de votre montre auprès d'un horloger mais à part ça, elle est parée pour le service !

Avantages

Pourquoi choisir une montre automatique ?

Une montre automatique offre deux avantages en un : un élégant calibre mécanique qui s'alimente tout seul. Une montre automatique, grâce à son rotor de remontage automatique, est capable de fonctionner toute seule si elle est portée régulièrement et n'a pas besoin d'être remontée manuellement. Une chose de moins à se soucier ! Contrairement aux montres alimentées avec des piles, elle ne peut pas tomber « à plat ». Si la réserve de marche est épuisée après quelques jours sans être portée, quelques tours de couronne suffisent à une montre automatique pour fonctionner à nouveau. Ainsi, c'est un produit hautement durable, conçu pour durer toute la vie (au moins).

Comment trouver la montre automatique qui vous conviendra le mieux ?

Quand il s'agit de choisir le meilleur garde-temps pour votre poignet, il est essentiel de prendre en compte les dimensions et les fonctionnalités que vous recherchez. Généralement, les montres automatiques sont plus grosses et épaisses que les montres disposant d'un calibre à remontage manuel. La raison en est que le rotor est souvent placé au-dessus du mouvement, accentuant le côté massif. Si vous cherchez une montre de sport large et solide, il existe de nombreux modèles de montres automatiques. Mais si vous êtes à la recherche d'une montre plus fine et élégante, le choix est un peu plus limité. À NOMOS Glashütte, nous avons mis au point le calibre neomatik, une nouvelle génération de mouvement automatique à la fois ultrafin et extrêmement précis. Il alimente des montres de différentes tailles pour convenir à un large éventail de poignets.

Sélection de 3 incontournables : les meilleures montres automatiques

Il est incontestablement difficile pour nous de choisir, mais nous sommes parvenus à faire ci-dessous une petite sélection parmi nos montres de sport automatiques, nos montres automatiques élégantes et nos montres automatiques pour femme ou pour les poignets les plus fins. Tout en sachant que nous avons bien plus à offrir, évidemment. Comme toutes nos montres, celles-ci sont conçues et fabriquées à Glashütte, en Allemagne.

Montres de sport automatiques

Montres automatiques élégantes

Montres automatiques pour femme ou pour les poignets les plus fins

Précision

Quelle est la précision des montres automatiques ?

Les montres mécaniques présentent toujours un degré de tolérance lorsqu'il s'agit de précision. Celui-ci dépend par exemple de la façon dont la montre est portée. Les variations de température et de pression, de légers chocs et un remontage irrégulier peuvent également avoir une influence. Lorsqu'une montre automatique est bien entretenue, elle ne devrait pas perdre ou gagner plus d'une minute par semaine. Bien sûr, il s'agit de la tolérance maximum – ce qui veut dire que bon nombre de montres automatiques sont bien plus précises.

Qu'est-ce qui donne sa précision à une montre automatique ?

Comme toutes les montres mécaniques, la précision d'une montre automatique est en grande partie déterminée par la précision de son calibre – notamment par la partie donnant le rythme, que l'on appelle échappement. Voilà pourquoi nous, à NOMOS Glashütte, nous assurons que tous nos garde-temps sont mus par un échappement conçu et fabriqué dans nos ateliers. Baptisé swing system de NOMOS, ce composant nous permet d'assurer une excellente précision de l'heure pour nos montres automatiques, indépendamment des fournisseurs tiers. De plus, nous ajustons nos calibres mécaniques selon les standards de chronométrie – ce qui signifie que chaque montre automatique de NOMOS Glashütte est soumise à une série de tests de précision stricts pour nous assurer qu'elles gardent une excellente mesure du temps avant d'être livrées.

Longévité

Les montres automatiques peuvent-elles être réparées ?

Une montre automatique bien conçue et fabriquée peut être indéfiniment entretenue. Tous les calibres mécaniques, qu'ils soient automatiques ou manuels, nécessitent des révisions ponctuelles effectuées par un horloger. Si celles-ci sont effectuées régulièrement, une montre mécanique devrait fonctionner de manière fiable pour la vie. Lors de ces contrôles, les pièces usagées sont remplacées et l'huile de la montre lubrifiant le mécanisme est renouvelée. Puisque les montres automatiques sont mues par des calibres composés de nombreuses pièces individuelles, celles-ci peuvent être changées si nécessaire. Autrement dit, les montres automatiques peuvent pratiquement être tout le temps réparées et complètement remises en état.

Comment dois-je prendre soin de ma montre automatique ?

Les instructions d'entretien d'une montre automatique sont relativement simples – et certainement pas plus complexes que tout autre garde-temps mécanique. Un conseil d'ordre général serait de tenir votre montre à l'écart des champs magnétiques puissants et des éléments électroniques de charge. Souvenez-vous de l'étanchéité de votre montre : si elle est étanche à 5 atm ou moins, évitez de la mettre en contact avec de l'eau.

Les montres automatiques sont conçues pour être portées tous les jours. Si vous comptez porter la vôtre moins souvent, vous devriez songer à investir dans un remontoir de montre pour qu'elle continue de fonctionner même quand elle n'est pas à votre poignet. Sinon, quelques tours de couronne avant de la porter suffiront. Comme toutes les montres mécaniques, il est nécessaire de faire réviser votre montre automatique une fois tous les cinq ans.

Voici cinq conseils pour que votre montre automatique fonctionne de manière optimale :

  • Assurez-vous de garder votre montre à l'abri des chocs.
  • N'utilisez pas la couronne ou les poussoirs dans l'eau.
  • Utilisez le remontage manuel de façon parcimonieuse : quelques tours de couronne suffisent.
  • Entreposez votre montre dans un endroit sûr lorsque vous ne l'utilisez pas.
  • Faites réviser votre montre tous les cinq ans.

Montres automatiques de NOMOS Glashütte

Qu'ont les montres automatiques et les calibres de NOMOS de si spécial ?

À NOMOS Glashütte, nous sommes fiers de fabriquer toutes nos montres et tous nos calibres dans nos ateliers, ce qui est rare dans le monde de l'horlogerie. En 2005, nous avons présenté Epsilon, notre premier calibre automatique et, grâce à lui, gagné notre statut d'atelier. Tous nos calibres, qu'ils soient automatiques ou manuels, incluent de nombreuses caractéristiques traditionnelles propres à l'horlogerie de Glashütte : le nervurage de Glashütte et le polissage en soleillage, les vis bleuies et une platine trois-quarts, pour en citer quelques-unes. De plus, nous n'utilisons que des matériaux de haute qualité pour fabriquer nos montres et calibres : verre saphir, acier de qualité chirurgicale et cuir Horween Genuine Shell Cordovan. Toutes ces caractéristiques se combinent pour créer des garde-temps raffinés mus par des calibres mécaniques et conçus pour durer. En d'autres termes, quelque chose de très spécial, effectivement.

Plus d'informations sur l'horlogerie à NOMOS Glashütte.

Pourquoi choisir une montre automatique de NOMOS Glashütte ?

Une caractéristique distinctive de nos montres automatiques est le rotor de remontage usiné dans une seule pièce métallique. Avec son rayon relativement large et un angle inverse de 10 degrés, le rotor de remontage de NOMOS est extrêmement performant. Cette pièce peut être admirée à travers le fond en verre saphir d'une montre automatique de NOMOS Glashütte.

Une autre fonctionnalité très utile des montres automatiques : Pour s'assurer que le ressort moteur ne s'use pas – ce qui est un problème récurrent avec les mouvements automatiques – le rotor de remontage et son poids sont très précisément ajustés pour correspondre à la tension du ressort moteur.